Orange …,  plumage du phoenix qui renaît de ses cendres, tu incarnes la renaissance…

Dans ton coeur, les Sutras t’animent et telle une pléiade d’étoiles dans le ciel,

Ils illuminent, dans une oraison divine, les firmaments de la conscience ….

Ton Amour nous enveloppe, aussi doux, velouté et sucré qu’un fin néctar de miel…

Petit homme venu du passé,

Par ta forme, tu nous informe,

Que tu meurs et que tu nais,

Sans que l’absolu soit boulversé…

Oh Bhikkhu, par ta sagesse tu es le gardien,

Du pouvoir qui nous unit dans le creux de ta main,

Messager du Bouddha et de tous les saints,

Par ta vie tu nous indique le chemin…..

Merci.

F.V